lithium

LI

image

Ce métal considéré comme le nouvel « or blanc » est l’élément incontournable des batteries pour ordinateurs, tablettes, téléphones, cigarettes électroniques, nouveaux modèles d’avion… mais aussi et surtout voitures électriques. Avec les perspectives collossales dans ce dernier domaine d’activité, il est temps de se placer acheteur !

Le Chili qualifié « d’Arabie Saoudite du lithium » par Forbes

Ce métal que l’on extrait notamment des lacs du « triangle du lithium » (Chili, Bolivie et Argentine représentent 40% des resources mondiales), profite d’une légèreté et une haute capacité électrochimique rendant possible la production et la commercialisation de batteries de plus en plus denses pour des prix de plus en plus abordables. Très logiquement avec l’essor des produits high tech, ce métal alcalin a vu sa demande décupler ces dernières années. Cette dynamique ne devrait pas faiblir puisque pour de nombreux experts, le lithium est d’ailleurs déjà considéré comme la ressource clé de la prochaine décennie.

Il convient de savoir que le lithium n’est pas un métal coté en bourse, de sorte que les investissements directs dans ce matériau restent encore difficiles. La meilleure opportunité offerte reste d’investir dans un fonds négocié en bourse (ETF) qui suit l’Indice mondial du Global Lithium.

image